cover2Ce soir les Brûleurs de Loups se sont inclinés face aux Dragons de Rouen 4 à 6 lors de la 20ème journée de Ligue Magnus.

 

Avec un début de tiers-temps dominé par Grenoble, les Rouennais ont vite repris du terrain jusqu’à, dominer la glace à leur tour et marqué le premier but de la rencontre avec un magnifique shoot en pleine lucarne de Jonathan JANIL (#3), Jonathan ZWIKEL (#13) à 06’47’’ suite à un engagement gagner de Rouen dans la zone Grenobloise. Mais Grenoble n’a pas perdu tête, jusqu’à 11’26’’ pour égaliser suite à une passe de Ludek BROZ (#19) qui a rebondi sur la botte du gardien des Dragons, qui a profité à Ludek KRAYZEL (#21) pour permettre de finir le premier tiers-temps avec un score de 1 à 1.


Le deuxième tiers-temps fut aux couleurs de Rouen avec un premier but marqué à 26’50’’ sur un tir de la ligne bleu de Jonathan ZWIKEL (#13) qui a glissé sous le gardien Grenoblois et qui a permis à Peter VALIER (#21) de pousser le palet au fond des filets de Grenoble. C’est en suite à 31’38’’ que les Rouennais agrandissaient le score avec un contre suite à une perte de palet de Grenoble qui à permis à  François Pierre GUENETTE (#11) seul de surprendre le gardien Grenoblois sur un petit shoot entre les bottes. Malgré les nombreuses tentatives des Bruleurs de Loups, le score en fin de deuxième tiers-temps est de 3 à 1 pour les Dragons de Rouen.

 

Le troisième tiers-temps a été très tendu, avec un but refusé de Grenoble suite à un déplacement volontaire de la cage de Rouen par le gardien, qui a permis aux Grenoblois d’avoir un tir au but, plus précisément à Mitja SIVIC (#24) qui ira mettre le palet au fond des filets de Fabrice LHENRY (#33) à 43'38''. La réponse des Dragons fut rapide à 49’06’’, après avoir fait circuler le palet dans leur zone offensive, c’est Carl MALLETTE (#19) et Julien DESROSIERS (#42) qui avec une passe, ont permis à Calle BERGSTROM (#8) de faire un slap qui est allé se loger directement dans la cage de Sébastien RAIBON (#39). Seulement quelques minutes après c’est encore  Calle BERGSTROM (#8) qui double son action toujours assisté de  Carl MALLETTE (#19) avec une passe devant la cage qui a permis de shooter rapidement et de tromper le gardien Grenoblois. Mais les Grenoblois ont décidé de ne pas se laisser faire et partent en 2 contre 1, ce qui permet à Julien BAYLACQ (#13) qui voulant faire une passe au centre, vient toucher la crosse de Carl MALLETTE (#19) et fini dans la cage de Rouen.
C’est ensuite Nicolas ARROSSAMENA (#90), seulement 1 minute après, qui avec une passe de Ludek BROZ (#19) et Viktor WALLIN (#15), se retrouve seul, face au portier Rouennais et vient glisser le palet entre le patin et le poteau. Le score est de 5 à 4 pour Rouen, les espoirs ne sont pas encore perdus sur le banc de Grenoble. Mais à 30 seconde de la fin du temps réglementaire, c’est Julien DESROSIERS (#42) avec un PowerPlay qui vient enlever les derniers espoirs avec une passe de Carl MALLETTE (#19); David HOLMQVIST (#22) au poteau opposé qui lui a permis de marqué le dernier but de la rencontre.


La rencontre se termine donc avec une victoire Rouennaise au score de 6 à 4. L’absence de deux piliers Grenoblois [Eddy FERHI (#1) et Baptiste AMAR (#5)] c’est donc fait sentir, surtout face à Carl MALLETTE (#19), Julien DESROSIERS (#42) et Marc-André THINEL (#24) les tops scoreurs de Rouen.